Une étude de cohorte norvégienne rassurante sur les femmes enceintes utilisant le téléphone mobile. - Septembre 2017

07 septembre 07 septembre

Cette étude prospective comprend 45 389 paires mère-enfant recrutés à la mi-grossesse de 1999 à 2008.

 

Cette étude prospective comprend 45 389 paires mère-enfant participants à la cohorte norvégienne MoBa, recrutés à la mi-grossesse de 1999 à 2008.

Le recueil de données d’utilisation du téléphone pendant la grossesse et l’état psychomoteur des enfants à 3 et 5 ans a été réalisé par des questionnaires. Les auteurs concluent :

Nous avons constaté un risque diminué de retard de développement moteur et de langage à l’âge de trois ans en lien avec l’usage du téléphone mobile pendant la grossesse, qui pourrait s’expliquer par une relation mère-enfant plus développée chez les utilisateurs de téléphones mobiles. Aucun signe d’effet négatif sur le développement neurologique de l’enfant n’a également été rapporté. »

  1. Consultez l’étude

 Les conseils d’Orange pour le bon usage du mobile

  1. Bien vivre le digital
  2. Orange et les ondes radio