quelle exposition aux ondes radio ?

Comme pour la lumière, quand une onde radio rencontre un objet, une partie de l’énergie qu’elle transporte est réfléchie, une autre est transmise et une autre encore est absorbée.
Ce phénomène vaut aussi pour le corps d’un utilisateur de mobile, comme de tout autre appareil générant des ondes : c’est ce que l’on appelle le « débit d’absorption spécifique » (DAS).

Cet indicateur de référence sert à mesurer l’exposition maximale aux ondes radio : le DAS correspond à la quantité d’énergie absorbée rapportée à la masse. Sa mesure s’exprime en watt par kilogramme (W/kg).

une exposition variable selon les conditions
Le DAS d’un mobile représente le niveau maximal d’ondes radio auquel un utilisateur peut être exposé pendant une communication. Il fait aujourd’hui partie des caractéristiques techniques décrivant les appareils.
Tous les téléphones mobiles achetés dans des circuits de distribution conventionnelle ont un DAS inférieur à 2 W/kg la valeur-limite pour l'exposition locale de la tête ou du tronc aux ondes radio. Les fabricants de terminaux ont l’obligation d’afficher le DAS de leurs appareils dans les notices.
Dans la pratique, pendant une communication, l’exposition réelle de l’utilisateur du mobile est toujours très inférieure au DAS indiqué, car les téléphones mobiles fonctionnent rarement à leur puissance maximale. Cette exposition réelle du corps varie principalement en fonction de la puissance d’émission : plus celle-ci est élevée plus l’exposition de l’utilisateur est importante. Elle augmente, notamment, lorsque l’utilisateur téléphone dans de mauvaises conditions : à la limite d’une zone de couverture (par exemple, loin d’une station de base), dans un souterrain, lors de déplacements à grande vitesse en train ou en voiture…

D’autres paramètres peuvent influencer l’exposition réelle, comme le positionnement du téléphone mobile (éloigné ou proche du corps), l'usage ou non d'une oreillette, etc.

des usages émergents
Par ailleurs, les nouveaux usages du mobile (Internet, photo, vidéo, TV, musique, e-mail…) ont naturellement tendance à réduire l’exposition de la tête et du tronc des utilisateurs en éloignant le terminal en comparaison avec les appels classiques où l’appareil est positionné à proximité de l’oreille. L’utilisation d’un kit oreillette est également recommandée pour les appels téléphoniques si les utilisateurs souhaitent réduire leur exposition aux ondes radio, car cela augmente la distance entre le téléphone et la tête.